La FinTech française propose aussi ses services pour le prêt entre particuliers

La FinTech française gagne ses lettres de noblesse depuis la création en juin dernier de l’association France Fintech. Chacune de ces FinTechs s’engage à apporter un vent de nouveauté sur un marché qui était jusqu’alors chasse gardée des banques. Les particuliers profitent eux-aussi de ce changement, et notamment pour le financement de leurs projets personnels, c’est ce que l’on appelle le « peer-to-peer lending ».

 

Un principe dirigé par la confiance

Si le principe du prêt entre particuliers n’est pas nouveau, ce concept n’était pas répandu à grande échelle pour une raison très simple : il faut se faire confiance. Ce type d’échange se limitait à un cercle de personnes proches qui peuvent se faire confiance et ainsi se prêter de l’argent ou même des objets de valeur.  Avec l’arrivée d’internet il était plus simple de rentrer en contact, si pour de simples outils l’échange reste assez simple, un prêt d’argent ne l’est pas. C’est pour cela qu’il était indispensable qu’une plateforme indépendante prenne le relai afin de faire le lien entre prêteurs et emprunteurs et sécurise l’échange.

Lupe EurosymbolLes plateformes sécurisent l’échange

Les plateformes de prêt entre particuliers proposent justement d’analyser les demandes de crédit afin de s’assurer de la solvabilité des emprunteurs. Ainsi, les prêteurs sont rassurés sur les capacités de remboursement des emprunteurs, et ils sont donc plus à même de mettre à disposition leur argent. Mais c’est aussi et surtout un engagement citoyen pour les prêteurs qui mettent leur épargne au service de l’économie réelle plutôt que sur des placements boursiers. Les projets des ménages qui empruntent de l’argent leur permettent de réaliser leurs projets personnels, que ce soit pour des travaux dans leur appartement, l’achat d’une voiture ou encore un voyage.

Le prêt entre particuliers en France

Les Français peuvent aussi profiter de ce principe de crédit entre particuliers avec la plateforme de prêt personnel Prêt d’Union. Lancée en 2011, la société a déjà été en mesure de financer les projets de plus de 20.000 particuliers pour un montant total de plus de 190 millions d’euros. Mais les ambitions de cette jeune FinTech française ne s’arrêtent pas là, car elle vient d’annoncer très récemment une levée de fonds de 31 millions d’euros afin de soutenir son développement à l’international en Italie et en Espagne. Fidèle au principe du Peer-To-Peer Lending, Prêt d’Union propose à des particuliers de financer les projets d’autres particuliers.  Pour les emprunteurs, chaque dossier est étudié avec attention afin de déterminer leur solvabilité et ainsi éviter une situation de surendettement peu recommandable.

Si vous désirez en savoir plus sur Prêt d’Union ainsi que sur le système de prêt entre particuliers que propose cette FinTech française, vous pouvez consulter leur site internet : https://www.pret-dunion.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *