Article de Sciences Humaines sur France Barter

La revue Sciences Humaines lance sa plateforme collaborative pour Changer le Travail

Comment améliorer le travail ? Sciences Humaines propose depuis Septembre 2014 une plateforme collaborative servant à rassembler des enquêtes, témoignages, analyses et pistes d’action pour répondre à cette question. Car « améliorer le travail : c’est l’affaire de tous ». Cette grande enquête collaborative associant partenaires scientifiques, entreprises, établissement de formation, médias et acteurs de terrain s’est intéressée aux réponses apportées à cette question par France Barter.

Se développer sans dépenser un euros : une solution innovante proposée par France Barter

Alexandre Poussart, journaliste, s’est intéressé à l’échange inter-entreprise et est allé interroger des membres convaincus de France Barter  :

Les barters, échanges de services inter-entreprises, commencent à se développer en France et représentent un financement alternatif. Une plateforme en ligne est née en 2014, à destination des TPE et des PME. » Le barter nous permet de faire des investissements que nous n’aurions pas pu nous permettre avec une monnaie numéraire « , assure Guillaume Roussel, directeur général d’Innoviscop, une PME parisienne de cinq salariés qui fournit des conseils de financement pour les projets de recherche et développement …

« Pour développer ce type de transaction, nous avons créé un réseau de barter sur Internet où une entreprise A peut fournir un service à un client B, obtenir en retour des barter euros, avec lesquels elle achètera un service à une entreprise C “, explique Arthur Bard, co-gérant de France Barter.

“ Notre plateforme est destinée aux entreprises de tous les secteurs, pas seulement aux médias. Nous souhaitons notamment intensifier le troc entre les PME et les TPE pour faciliter leur développement. ”

L’entreprise peut ainsi se développer, sans dépenser un euro, juste en utilisant du temps et son savoir-faire. “ Sur le réseau France Barter, nous allons acheter les services d’un photographe pour illustrer notre site web, tout en conservant notre réserve de trésorerie « , se félicite Guillaume Roussel. Avec les crédits barter obtenus par la vente de ses prestations, Innoviscop envisage aussi “ de s’offrir des solutions de référencement web, de rénovation de bureau et de formation des salariés, en comptabilité par exemple. Nous passons par le barter pour investir et gardons nos liquidités pour payer le fonctionnement de la société, comme les salaires “.

Lire la suite de l’article

Comprendre la dynamique Barter
En plein essort en France, le Barter est une pratique reconnue aux Etats-Unis et dans le monde anglo-saxons depuis de nombreuses décennies. La croissance de ce nouveau modèle d’échange en France semble pouvoir prendre rapidement de l’ampleur.

infographie_monde_barter            infographie france barter

Voici ce qui pousse la société France Barter à l’optimisme. Elle prévoit d’accueillir 50 000 entreprises sur son réseau, avec un volume d’échanges de 480 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *